En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Construction - Installation

Mener à bien un projet d'installation de piscine

Une installation de piscine est un projet d’aménagement important. Il nécessite de bien connaître quelques étapes indispensables pour réaliser le bassin de nage de ses rêves. Cet article vous conseille sur les démarches à suivre.

Eléonore Levieux — Architecte

Dernière mise à jour le 20/04/2020 • Crédit Photo: B. Boigontier ; Illustrations : P. Bohn

Une installation de piscine dans votre jardin : connaitre la réglementation en vigueur


L’installation de piscine chez un particulier est soumise à réglementation.

Si votre bassin n’est pas couvert, qu’il n’excède pas 10 m2 de surface, que l’abri associé est inférieur à 1m80 de hauteur, ou que votre installation de piscine hors sol concerne trois mois de l’année au maximum, vous êtes exempté d’autorisation.

Par contre, entre 10 et 100 m2 de surface, il vous faudra effectuer une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie.

Au delà de 100 m2 , ou si l’abri de la piscine est d’une hauteur supérieure à 1m80, vous devez déposer un permis de construire.

Les étapes importantes de votre installation de piscine


Pour débuter un projet d'installation de piscine, il faudra d'abord penser à l’intégration et l’implantation précise de votre bassin dans votre jardin.
Pour être sûr de son implantation, vous pouvez demander conseil à un architecte ou un spécialiste piscinier qui saura vous guider dans votre projet.

Il faudra ensuite penser à la forme et à la structure de la piscine. De multiples possibilités de forme s’offrent à vous, du projet standard à la piscine sur mesure : bassin rectangulaire, bassin courbe, bassin de nage.

Concernant la structure, plusieurs techniques d'installation existent : béton, monocoque ou structure bois ou panneaux modulaires. Vous devrez ainsi choisir le type de coffrage, si vous souhaitez mettre un escalier ou une échelle, le type de liner mais aussi la margelle ou la dallage qui entourera votre bassin.

Voici une liste synthétique des différentes étapes techniques indispensables de réalisation de votre piscine :

• Choix du lieu d'installation de la piscine et délimitation des dimensions,
• Terrassement du bassin et réalisation des tranchées pour l’électricité et la tuyauterie, 
• Installation de la structure (parois du bassin), 
• Pose des pièces à intégrer dans la structure (skimmer, éclairage).
Schéma Installation piscine - terrassement et conduits - Arch & Home

• Pose du revêtement (liner, carrelage, mosaïque) sur les parois du bassin,
• Raccordement électrique au local technique,
• Remblaiement des abords de la piscine,
• Pose des margelles et des finitions,
• Aménagement (paysager, mobilier) des alentours du bassin.

Schéma Installation piscine - liner et pompe - Arch & Home

Choisir les professionnels pour son installation de piscine


Plusieurs solutions s’offrent à vous.
Pour la construction proprement dite, vous pouvez faire appel à :

• un artisan,
• un constructeur de piscine,
• ou encore un réseau spécialisé.

Les fabricants de piscine et autres piscinistes vous proposeront :

• des piscines enterrées sur mesure en fonction de vos envies,
• des piscines hors-sol,
• ou des piscines en kit.

Vous pouvez aussi opter pour une piscine naturelle qui accueille un véritable écosystème de plantations servant à maintenir la qualité de l’eau par la technique du lagunage.

Pour votre piscine sur mesure, il est conseillé de faire appel à un architecte. Il a la compétence pour designer un projet complet. Et aussi pour s'assurer du respect des normes et réglementations pour un projet de cette envergure.

Un paysagiste expérimenté peut s'avérer être également une bonne option. Ce professionnel saura faire de votre installation de piscine un véritable projet intégré à son environnement, dans un style correspondant à celui de votre habitation et de votre jardin.
D'autant plus que le creusement de la piscine va entrainer des modifications sur votre terrain.

Quid du prix de votre piscine ? Il dépend fortement de la structure et du type de bassin choisi. Ainsi, le prix d’une piscine enterrée de qualité peut varier de 500 à 3000 €/m2... Ou plus en fonction des matériaux choisis.
 

Lorsque vous êtes décidés : les étapes de votre projet pas à pas et les délais


Lorsque vous aurez pris la décision de lancer votre projet de piscine, avec ou sans architecte, il vous faudra en passer par différentes étapes. Les voici résumées :

• Définir les contours de votre projet avec l'aide de l'équipe de professionnels que vous aurez choisie. Il vous faudra d'abord déterminer les principales caractéristiques de votre piscine :
 
Le matériau de construction principal de votre bassin : coque, liner, structure bois, béton ou béton armé... De nombreux choix s'offrent à vous en fonction de votre budget, des contraintes de votre terrain et votre niveau d'exigence. Sachant qu'il existe des fabricants de piscine spécialisés dans une technologie, et d'autres qui vous proposeront plusieurs solutions.

La forme de votre piscine : rectangulaire, de forme libre, en couloir de nage, voire à plusieurs bassins. On trouve des projets de plus en plus créatifs. C'est ici notamment que la plus-value d'un architecte dans votre projet pourra être importante.

Le type de filtration et de nettoyage : c'est à ce moment que vous déciderez si vous préférez une piscine classique ou biologique.

le type de chauffage pour profiter de votre bassin le plus longtemps possible : pompe à chaleur, électrique ou gaz de ville complémenté par des panneaux solaires.

Les options de votre piscine : plage immergée, débordement, SPA, système de nage à contre-courant... Les options se sont multipliées ces dernières années pour proposer divers usages aux propriétaires.

> Enfin, les finitions : revêtement intérieur, margelles, couverture de piscine, volet immergé... Feront partie des questions que vous aurez à vous poser.
 
• Une fois votre projet arrêté, le fabricant de votre piscine - ou votre architecte si vous en avez pris un - vous aiderons à établir votre déclaration préalable de travaux à l'attention de votre mairie. Si votre piscine est couverte d'un bâtiment en dur, vous aurez sans doute besoin de faire une demande de permis de construire. C'est l'étape où il vous faudra sans doute être un peu patient(e)... 
 
• Lorsque vous aurez obtenu un accord de votre mairie, explicite ou tacite, vous pourrez démarrer les travaux, qui commenceront par le terrassement. Il sera idéal de procéder à une réception du chantier de terrassement en bonne et due forme, pour éviter de mauvaises surprises par la suite : un rendez-vous avec votre terrassier, votre pisciniste et votre architecte s'il y a lieu, s'avèrera indispensable pour tout projet sérieux.
 
• Puis les travaux de réalisation de la piscine proprement dite pourront démarrer. Ils vous sont décrits précisément plus haut dans cet article, accompagné d'un schéma explicatif.
 
• Enfin, une réception des travaux de fin de chantier aura lieu, qui permettra un échange contradictoire, et de lever les derniers questionnements. Elle servira aussi de point de départ aux garanties légales couvertes par les assurances.
 
Quid des délais ? Selon le type de bassin choisi, la taille et les finitions, comptez 15 jours à deux mois pour la réalisation de la piscine.
A cela, il faut rajouter les délais administratifs d'obtention des autorisations. Théoriquement de 1 à 3 mois, ils s'avèrent dans les faits relativement variables selon les mairies.
Là aussi, l'expérience de l'architecte pour préparer le dossier efficacement pourra être un plus.

 

Rechercher un professionnel
Vous aimerez peut-être...
Opus Paysage-Paysagiste-Dans un jardin anglais Paysagiste

Opus Paysage

Agence Villebois-Architecte-Construction d'une maison d'architecte en IDF Architecte

Agence Villebois

Jardins Intemporels-Paysagiste-Amenagement d'un jardin contemporain dans le Loiret Paysagiste

Jardins Intemporels