En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Rénovation - Amélioration de l'Habitat

Aménager un sous-sol, comment et pour quoi faire

L’idée d’une pièce supplémentaire vous pousse à envisager des travaux ? Aménager un sous-sol offre la perspective d’un nouvel espace pour la maison.
Mais attention, le sous-sol n’est pas une pièce comme les autres et son aménagement devra être étudié en conséquence. 

Pauline Bohn — Architecte

Publié en 2016 • Crédit Photo: B. Boigontier

Connaître les contraintes avant d'aménager un sous-sol

S'il existe de nombreuses configurations de sous-sol, ces espaces disposent cependant de nombreux points communs :

• ce ne sont pas des pièces conçues à l’origine pour être habitées, mais plutôt comme des lieux de stockage ou espace technique (passage de gaines, tableau électrique, chaudière),

• il s’agit généralement d’espaces bas sous plafond, et sombres car peu éclairés par la lumière naturelle (sauf dans le cas de sous-sol semi-enterrés ou éclairés par des soupiraux),

• ils sont également mal ventilés : les sous-sols sont des lieux en général assez humides car les murs sont au contact direct de la terre. Le sol est même parfois laissé à l’état naturel, en terre battue,

• la desserte du sous-sol est souvent périlleuse car peu empruntée (échelle de meunier ou escalier à pente raide),

• enfin, certaines habitations sont situées dans des zones concernées par les plans de prévention des inondations, auquel cas vous devrez renoncer à aménager votre sous-sol.

En résumé, le sous-sol n’est à première vue pas l’endroit idéal pour installer une pièce à vivre. Il existe cependant des astuces pour pouvoir les rendre habitables et agréables.

Les étapes à ne pas négliger pour bien aménager un sous-sol

Si vous décidez d’investir votre sous-sol, il sera utile de procéder par étape :
 
• Tout d’abord, créer un espace sain et hygiénique. Cela implique de remédier aux problèmes d’humidité, d’isoler la pièce, de la chauffer, et enfin de bien la ventiler au moyen d’une VMC par exemple,

• L’éclairage est un point essentiel à ne pas négliger. Un apport de lumière naturelle même indirecte est souhaitable. Pour éclaircir une pièce sombre, vous pouvez :

                       - exploiter les soupiraux lorsqu’il y en a,
                       - envisager d’installer un plancher en verre entre le rez-de-chaussée et le sous-sol pour faire descendre la lumière de l’étage supérieur jusqu’au sous-sol,
                       - agrandir la trémie de l’escalier,
                       - créer une cour anglaise devant la maison pour dégager une partie du mur du sous-sol en y créant des ouvertures.
 
Lorsque ces gros travaux ne sont pas envisageables, la lumière artificielle peut être d’un grand secours mais si elle est la seule source de lumière, il faudra réfléchir l’usage du sous-sol en conséquence.
 
• Conserver un minimum de hauteur sous-plafond (2m20 légalement, mais 2m30 seront plus confortables). Cette contrainte implique parfois de décaisser le sol ou rehausser le plancher du rez-de-chaussée. Attention, l’isolation nécessaire à aménager un sous-sol réduit bien souvent la hauteur sous plafond.
 
• Penser à améliorer l'insonorisation de votre maison. En effet, le plafond du sous-sol, lieu de passage potentiel des canalisations, mérite d’être isolé du bruit pour ne pas profiter des chasses d’eau ou douches de toute la maison. Par ailleurs, l’appropriation du sous-sol implique de nouvelles gènes venant des bruits de la pièce créée vers les pièces existantes du dessus, et vice versa (bruits d’impact avec les pas du dessus, et bruits de voix dans les deux sens).

Aménager un sous-sol nécessite une attention particulière à la technicité des travaux

Aménager un sous-sol peut nécessiter des travaux plus importants qu’on pourrait le penser, notamment lorsqu’il s’agit de modifier le sol initial ou de créer des ouvertures supplémentaires.
C’est également un espace qui implique de prendre en compte l’isolation tant acoustique que thermique, et la ventilation, qui jouent un rôle essentiel dans le confort de la pièce.
Pour ces différentes raisons, n’hésitez pas à faire appel à un architecte ou à un architecte d'intérieur qui pourra appréhender l’espace disponible et choisir les solutions adaptées.

Pauline Bohn

À propos de l’auteur

Poser une question Rechercher un professionel
Plus de Conseils
Comment éclaircir une pièce sombre - Arch & Home

Comment éclaircir une pièce sombre ?

Confort - Economies d'énergie
Plancher en verre - comment l installer - arch and home

Installer un plancher en verre

Bien choisir ses Installations
améliorer l'insonorisation - arch and home

Améliorer l'insonorisation de sa maison ou de son appartement

Confort - Economies d'énergie