En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
tuyaux installation plancher chauffant - chauffage par le sol
Confort - Economies d'énergie

Installation d'un plancher chauffant, avantages et inconvénients

Vous débutez la rénovation d'une maison ancienne, ou vous faites bâtir votre logement, et vous aimeriez savoir si l'installation d'un plancher chauffant peut répondre à vos attentes ? Pour bénéficier d'un chauffage performant et profiter du confort d'un sol toujours à bonne température, découvrez dans cet article les avantages et inconvénients du chauffage par le sol, et les différents types d'aménagement possibles avec une telle installation.

Barbara Leclercq

Dernière mise à jour le 06/12/2019 • Crédit Photo: Irvin Stock

Avantages de l'installation d'un plancher chauffant


L'installation d'un plancher chauffant présente indéniablement de nombreux avantages, qui seront plus ou moins importants en fonction des propres contraintes de votre logement.

Le premier avantage, qui parle à tous, est sans doute celui du gain de place. Si le design a beaucoup progressé ces dernières années en matière de convecteurs, ou si les radiateurs Rococo ne manquent pas de charme, il reste que le chauffage traditionnel occupe une place non négligeable dans les pièces de nos maisons, et contraint nos choix d'aménagement et de mobilier. Avouez qu'une belle étagère ou un buffet 50's à la place de votre radiateur aurait son utilité.
Le chauffage par le sol fera disparaitre comme par magie tous ces accessoires devenus inutiles : l'intégralité des tuyaux sera enterrée dans le sol, hormis le collecteur, que vous pourrez dissimuler dans un placard sans grande difficulté.
 
Conséquence directe de l'absence de convecteurs, le brassage d'airs de différentes températures, qui est responsable du soulèvement de la poussière et du voyage permanent des acariens dans votre saloncessera. Sans compter les nids à poussières que constituent les espaces entre les différentes parties de nos radiateurs, et que l'on s'évertue en général à essayer de nettoyer en vain. Ainsi, l'air d'une maison chauffée par le sol s'avère beaucoup plus respirable que celui d'un logement équipé de convecteurs traditionnels.
 
En outre, l'installation d'un plancher chauffant dans votre habitat vous permettra de réaliser des économies d'énergies. Celles-ci sont principalement dues à une meilleure répartition de la chaleur dans l'habitat, et une sensation de confort plus importante, à un même niveau de consommation énergétique. Ainsi, on estime généralement de 10% à 15% l'économie sur le budget chauffage, toutes choses étant égales par ailleurs.
 
Par ailleurs, le caractère inaccessible de l'ouvrage, le rend par essence plus durable qu'un appareil visible. On estime entre 40 et 50 ans la durée de vie d'une installation de plancher chauffant, lorsqu'elle est réalisée dans les règles de l'Art.
 
Enfin, certains systèmes, couplés à une pompe à chaleur réversible, permettent également de rafraichir les sols en été. Ce sont deux à trois degrés de fraicheur supplémentaires, qui seront largement appréciés en période de canicule.

Inconvénients de l'installation d'un plancher chauffant


Les inconvénients de l'installation d'un plancher chauffant sont tout de même à considérer, toujours en fonction des caractéristiques de votre logement et de votre projet.
 
L'enfouissement des tuyaux dans le sol, en fonction de la méthode choisie (voir plus bas), nécessitera la création d'une chape ou d'un espace sous votre revêtement de sol, dont l'épaisseur sera non négligeable, puisqu'elle se situera entre 3 et 8 cm, hors revêtement. Ainsi, si vous êtes dans une maison ancienne avec une grande hauteur sous plafond, cet élément n'aura pas le même impact sur votre décision, que si vous habitez un espace moderne disposant simplement de la hauteur réglementaire, soit 2m20. 
 
Outre la réduction de la hauteur sous plafond, les travaux d'installation d'un plancher chauffant occasionneront l'indisponibilité des pièces concernées pendant plusieurs jours, indisponibilité dont il vous faudra tenir compte dans vos prévisions d'emménagement, et qui vous conduira peut-être à envisager un logement temporaire le temps des travaux.
 
Enfin, étant donné l'aspect très structurant d'une installation de plancher chauffant, il faudra bien entendu vous assurer de travailler avec un maitre d'oeuvre sérieux et expérimenté, et bien assuré, pour éviter tout défaut majeur. En effet, celui-ci qui pourrait avoir pour conséquence la nécessité de casser la dalle du plancher pour trouver la cause du problème, et réparer si nécessaire.

Différentes techniques d'installation du plancher chauffant


Globalement, vous aurez le choix entre deux types d'installation, et deux types de pose.
 
Les deux types d'installation d'un plancher chauffant sont les suivants : un système à plancher hydraulique, ou un système à plancher électrique.
 
Le plancher chauffant de type hydraulique revêt plusieurs avantages.
C'est la technologie la plus ancienne en la matière, qui a fait ses preuves. C'est encore aujourd'hui le système le plus utilisé.
L'installation basée sur un plancher hydraulique est plus chère à l'achat que celle basée sur un plancher électrique, mais elle s'avère plus économique à l'usage. Faites bien votre calcul avec votre installateur, en fonction de la taille de votre logement et de sa performance en terme d'isolation.
De plus, en cas de contrainte de hauteur sous plafond, sachez qu'un système de plancher électrique peut vous permettre de gagner 1 à 2 cm sur l'épaisseur totale de l'installation. 
 
Enfin, intéressons-nous au choix du type de pose : il est possible de réaliser la pose de l'installation d'un plancher chauffant de type humide, ou d'un plancher chauffant de type sec.
 
Cette appellation peut être trompeuse, car elle n'a rien à voir avec le système d'équipement : elle concerne uniquement la méthode de pose.
En effet, l'installation d'un plancher chauffant par pose humide consiste à noyer les tuyaux qui transportent l'eau chaude dans une chape. Les tuyaux sont préalablement fixés au sol, éventuellement via un système de plots en polystyrène qui assure une répartition régulière des conduits et donc in fine de la chaleur.

A contrario, l'installation d'un plancher chauffant par pose sèche ne nécessite pas la création d'une chape, mais consiste à fixer les tubes de chauffe sur des dalles isolantes plates
Le plancher chauffant réalisé en pose sèche est généralement plus cher que celui réalisé en pose humide : le prix peut aller du simple au double.
Cependant, il peut s'avérer beaucoup plus facile à mettre en oeuvre dans le cas de la rénovation d'un logement habité, par exemple. Si la surface à équiper est de taille modeste, ce choix s'avérera sans doute judicieux.
En outre, les planchers chauffants réalisés par pose humide seront les plus épais : comptez 7 à 8 cm, sans le revêtement de sol. Attention donc à bien calculer les conséquences sur la hauteur sous plafond et les circulations, avant d'opter pour cette solution.

En cas d'installation d'un plancher chauffant, quels sont les matériaux à privilégier ?


Les planchers chauffants utilisés de nos jours fonctionnent sur un système de chauffe dit "à basse température". Cela signifie que l'eau circulant dans le système oscille autour de 30°C, ce chiffre étant plus ou moins variable en fonction des attentes en terme de confort, et de l'inertie des matériaux environnants.

Cette température, nettement plus baisse que celle des systèmes utilisés par le passé, permet un libre choix des matériaux utilisables pour les revêtements de sol.
 
Si le carrelage reste le meilleur conducteur pour diffuser la chaleur d'un plancher chauffant, il est tout à fait possible, par exemple, de faire poser un sol en béton ciré, dont les propriétés de diffusion seront assez proches. 
On pourra même envisager la pose d'un parquet. En ce qui concerne le choix du type de parquet, les possibilités sont vastes, mais évitez tout de même les parquets flottants si vous optez pour une installation de plancher chauffant. En effet, l'épaisseur d'air contenue entre le plancher et le système de chauffage conduirait à réduire nettement l'efficacité de ce dernier.
 
Enfin, pour la mise en oeuvre de votre d'installation de plancher chauffant et le choix des matériaux, en construction comme en rénovation, n'hésitez pas à vous faire accompagner par un architecte ou un architecte d'intérieur, qui seront les plus à même de vous conseiller en tenant compte de tous les paramètres de votre projet.

 

Poser une question Rechercher un professionnel
Plus de Conseils
Agrandir sa maison - Arch and Home Rénovation - Amélioration de l'Habitat

Agrandir sa maison : dans quelles conditions ?

Amenager un sous-sol - comment et pour quoi faire - Arch & Home Rénovation - Amélioration de l'Habitat

Aménager un sous-sol, comment et pour quoi faire

plan d'architecte - bureaux d'études techniques - arch and home Bien choisir un Professionnel

A quoi sert un bureau d’études techniques ?