En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Bien choisir ses Installations

Comment choisir parmi les différentes pompes à chaleur ?

Il existe différentes pompes à chaleur. Comment choisir quand on souhaite s’équiper ? Retrouvez dans cet article les principales informations techniques pour faire les choix judicieux avant d’acheter votre nouveau système de chauffage.

Clara Cardinaud — Architecte

Publié en 2017 • Crédit Photo: Signature Murale

Panorama des différentes pompes à chaleur

Vos possibilités d'installation dépendront de votre projet.
Si vous faites construire, tous les types de pompes à chaleur sont envisageables.
Si vous faites remplacer un système existant, il faudra auparavant réaliser une étude thermique auprès d’un bureau d’étude compétent. L’étude vous permettra de vérifier l’état de l’isolation de votre bien avant de procéder au remplacement de votre système de chauffage.
 
Il existe plusieurs types de matériel, selon le fonctionnement de la pompe à chaleur :
 
• Les pompes à chaleur aérothermiques
 
Les pompes à chaleur aérothermiques récupèrent les calories de l’air. Leur installation est simple et ne nécessite aucune autorisation. Leur coût est limité. Ce sont des systèmes adaptables à de nombreuses situations, l’air pouvant être pris à l’extérieur comme à l’intérieur de votre maison.
On trouve 2 types de pompes à chaleur aérothermiques:
 
Les pompes à chaleur air extérieur / eau qui conviennent parfaitement à tout type d’habitation (maison ou appartement).
 
Les pompes à chaleur air / air (extérieur ou intérieur) peuvent être installées dans tout type d’habitation. Pour les appartements en chauffage individuel électrique, on privilégiera cette solution. Attention, les pompes à chaleur air/air en intérieur n’assurent ni la production d’eau chaude, ni la totalité du chauffage, mais elles sont réversibles.
 
Attention, les performances des pompes à chaleur aérothermiques varient au cours de l’année.
La baisse de la température extérieure peut faire givrer l’évaporateur de la pompe et la rendre inefficace. C’est pourquoi chaque pompe à chaleur aérothermique a une solution d’appoint qui prendra le relai si la température de l’air descend en dessous d'un certain niveau (généralement autour de 0°C). Cela peut être un système de résistance électrique, soit intégré, ou soit raccordé à votre installation de chaudière existante.
 
Si vous habitez dans des régions aux climats rigoureux, exigez des modèles performants ou privilégiez les pompes à chaleur géothermiques (voir ci-dessous).

Enfin, les pompes à chaleur aérothermiques peuvent générer un niveau de bruit important. Il existe cependant des dispositifs anti-bruit qui vous permettront de minimiser ces nuisances.
 
• Les pompes à chaleur géothermiques
 
Les pompes à chaleur géothermiques utilisent les calories du sol ou de l’eau. Elles ont un très bon rendement, quelque soit la température extérieure.
Attention, s'agissant du forage, elles nécessitent des autorisations administratives préalables.
Ce type de pompe convient aux personnes souhaitant une simplicité de fonctionnement et d’entretien.
Les pompes à chaleur géothermiques ne nécessitent pas de chauffage d’appoint supplémentaire et s’adaptent très bien aux climats rudes. Elles produisent facilement de l’eau chaude.
 
On trouve deux types de pompes à chaleur géothermiques : les pompes à chaleur sol / sol ou sol / eau qui recherchent l’énergie grâce à des capteurs horizontaux ou verticaux. 
Le réseau de capteurs horizontaux demande une surface de captage 1,5 fois plus grande que la surface de la maison à chauffer. Cette méthode correspond donc principalement aux maisons individuelles avec terrain et est moins couteuse que le réseau vertical.
 
Le captage vertical, quant à lui, permet d’utiliser une faible emprise au sol et un forage à 100 m de profondeur. Cette méthode plus performante et plus couteuse, très répandue à l’étranger, se met en place peu à peu en France.

• Les pompes à chaleur eau / eau

Elles sont peu répandues.
Elles puisent les calories dans les nappes phréatiques ou les surfaces d’eau comme les lacs. Le captage doit être déclaré à la DREAL (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) et à la mairie dont dépend la commune d'installation. Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez contacter un hydrogéologue, dans un Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM).
 

Les différentes pompes à chaleur peuvent comporter des options supplémentaires

• L’eau chaude sanitaire
 
Les pompes à chaleur peuvent être des systèmes hybrides : elles peuvent aussi produire de l’eau chaude. Pour ce faire, deux technologies existent :
 
Les pompes à chaleur double service :
 
Elles assurent le chauffage, puis, l’eau du ballon est chauffée en récupérant la chaleur restante du fluide frigorigène. Si vous optez pour ce type de pompe, privilégiez les pompes à chaleur géothermiques, qui ont un meilleur rendement.
 
Les pompes à chaleur couplées avec un Chauffe Eau Thermodynamique (CET) :

C’est un système indépendant. Il se compose d’une pompe à chaleur spécifique et d’un ballon d’eau. La technique du Chauffe Eau Thermodynamique est récente, néanmoins de plus en plus de propriétaires choisissent cette option.
 
• Le rafraichissement
 
Tout comme l’eau chaude, un rafraichissement peut être produit par le système. Il faudra alors choisir une pompe à chaleur réversible.
Cette pompe à chaleur a la capacité d’inverser le cycle du fluide frigorigène. Cela permet de puiser et de rejeter à l’extérieur une partie de la chaleur de votre logement. On observe alors une baisse de la température dans votre logement de l’ordre de 3 à 4°C par rapport à la température extérieure.
Ce dispositif n’est donc pas une climatisation à proprement parler, mais permet d’atteindre un rafraichissement de vos pièces rapidement, et donc un certain confort thermique l’été. Attention, certains planchers chauffants ne permettent pas le rafraichissement (ce point particulier sera à étudier avec votre installateur).

Clara Cardinaud

À propos de l’auteur

Poser une question Rechercher un professionel
Plus de Conseils
mur végétal intérieur - mur végétal extérieur - Arch and Home

Installer chez soi un mur végétal, intérieur ou extérieur

Jardin - Végétal
Plancher en verre - comment l installer - arch and home

Installer un plancher en verre

Bien choisir ses Installations
Pompe à chaleur - Fonctionnement - Arch & Home

Comprendre le fonctionnement d'une pompe à chaleur

Confort - Economies d'énergie