En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Bien choisir un Professionnel

Combien coute un architecte ?

Les architectes ont la réputation de couter cher. Qu’en est-il vraiment ? Combien coute un architecte ?
Et comment s’organisent la mission et sa rémunération ?

 

Clara Cardinaud — Architecte

Publié en 2015 • Crédit Photo: JM Landecy

Quelles sont les références en matière de coût de la mission de votre architecte ?

Les honoraires d’un architecte sont libres.
Depuis l’ordonnance du 1er décembre 1986 relative à la liberté des prix et de la concurrence, la publication de barèmes est interdite. L’Ordre des architectes publie donc un contrat type pour une mission complète, mais ne publie pas de tableau indicatif de rémunérations.

Vous devez donc négocier cette rémunération avec votre futur architecte. 
 

Comment négocier avec votre architecte ?


La rémunération d’un architecte se fait à la mission (au forfait) ou en pourcentage. L’architecte va établir avec vous ses honoraires suivant trois facteurs :

• le coût des travaux proprement dits,
• la complexité du projet,
• 
l’étendue de la mission demandée, qui peut être variable.

En effet, l’architecte pourra intervenir de différentes façons en fonction de vos attentes:

• en réalisant une esquisse,
• en préparant la déclaration préalable de travaux (DPT) ou le permis de construire (PC),
• en coordonnant le suivi de chantier (obligations, documents et assurances inclus).

Ces trois missions rassemblées constituent une mission complète de maîtrise d’œuvre, valable pour des projets de construction neuve, de rénovation ou encore d’extension.


Attention, à Paris, la consultation d’un architecte voyer de la mairie de Paris est imposée avant le dépôt d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux.

Un contrat (ou une lettre de commande) sera signé en amont de tout travail, afin de ne pas avoir de surprise. Une marge de 10 % de tolérance par rapport au contrat initial pourra être imposée.

Enfin, chaque élément de mission sera facturé après réalisation. Suivant les coûts et le travail, l’architecte peut être amené à vous demander une avance.

Dans le cas d’un chantier, l’architecte doit vous proposer les devis d’au moins deux entreprises par lot.
C’est à vous que revient alors le choix des entreprises prestataires. Vous règlerez aussi directement les différents travaux avec elles.
Attention néanmoins, vous ne devez payer que les factures que l’architecte a visé en amont ! Il faut aussi éviter de payer plus de 30% d’avances aux entreprises prestataires.

Combien coute un architecte ?

Deux types d’honoraires sont possibles :
 
• Les honoraires en pourcentage :
 
Il faudra compter un pourcentage compris entre 8 et 15 % du cout des travaux.
C’est la solution la plus fréquente pour une mission complète. Elle est aussi souvent retenue pour des travaux de plus de 30 000 euros, et des surfaces de plus de 150 m2, où la présence d’un architecte devient obligatoire.
 
 
•  Les honoraires à la mission :
 
Ce choix sera privilégié si vous demandez à l’architecte une mission précise. Il faut néanmoins que la mission et le projet de construction soient parfaitement connus à l’avance. Le montant de ce forfait est alors défini avant le début de la mission.

Quels sont les avantages à passer par un architecte ?

Un architecte a donc un coût, certes.
Néanmoins, il imaginera pour vous une conception unique et de qualité : mise en espace de votre projet, réalisation de croquis.
Vous aurez besoin de son expertise pour obtenir les autorisations administratives nécessaires à votre projet, permis de construire ou déclaration préalable de travaux
Par ailleurs, il organise une mise en concurrence des entreprises susceptibles d’intervenir sur votre chantier, et vous permet donc de faire des économies.
Il connaît le marché et vous conseillera par rapport aux couts proposés par les entreprises, aux matériaux utilisés.
Il s’assurera aussi que le calendrier de la construction soit bien respecté.

Clara Cardinaud

À propos de l’auteur

Poser une question Rechercher un professionel
Plus de Conseils
architecte, architecte d'intérieur ou décorateur - Arch and Home

Architecte, architecte d’intérieur, décorateur : comment choisir ?

Bien choisir un Professionnel
permis de construire ou déclaration préalable de travaux - Arch and Home

Permis de construire ou déclaration préalable de travaux ?

Réglementation
Formation architecte - Arch and Home

Quelle formation pour quel architecte ?

Bien choisir un Professionnel