Douche a l'italienne - Arch and Home
Bien choisir ses installations

Comment faire poser une douche à l’italienne ?

La douche à l’italienne, inspirée des bains romains, est devenue un véritable phénomène de mode dans nos salles de bain. Quels sont les avantages de cet équipement, et quels professionnels peuvent l'installer ? 
 

Pauline Bohn — Architecte

Dernière mise à jour le 23/09/2020 • Crédit Photo: GAP / D. Bionaz ; Illustrations : P. Bohn

Qu’appelle-t-on une douche à l’italienne (ou sans ressaut) ? Quels intérêts présente-t-elle ?


La douche à l’italienne se caractérise par un sol continu entre l’espace d’eau et le reste de la salle de bain, ainsi qu’un côté de la douche, au moins, ouvert sur la pièce.
Elle permet une grande liberté de formes et de dimensions, et s’adapte donc à de nombreuses configurations.
Discrète, elle se fond dans le volume de la salle de bain qui la contient en donnant l’impression d’en être la continuité (même revêtement de sol) : il n’y a pas de rupture physique ou visuelle avec le reste de la pièce.
D’un point de vue pratique, elle est adaptée aux plus jeunes comme aux personnes âgées, qui n’auront plus à enjamber pour se doucher et pour qui les douches sans ressaut sont préconisées.

Sachez par ailleurs que, à partir de 2021, la pose de douches sans ressaut est obligatoire dans les logements neufs, afin de faciliter l'accès aux personnes handicapées et d'éviter les chûtes chez les personnes agées ou à mobilité réduite (Arreté du 11/09/2020 modifiant l'article 15 de l'arrêté du 24 décembre 2015, relatif à l'accès aux personnes handicapées aux batiments aux batiments d'habitation collectifs et aux maisons individuelles).

Les différentes étapes de la pose d’une douche à l’italienne


Pour permettre une douche de plain-pied, aussi appelée douche sans ressaut, le siphon et la canalisation d’évacuation sont encastrés dans le sol, dans un creux réservé dans ou sous le plancher.
Une autre option consiste à surélever l’ensemble du sol de la salle de bain en conservant un creux à l’emplacement souhaité.
Une fois encastrés, siphon et canalisation sont noyés dans une chape. Cette chape doit impérativement être mise en œuvre avec quatre pentes pour diriger l’eau vers la bonde centrale d’évacuation qui sera le seul élément finalement visible.


Schéma douche a l italienne ou douche sans ressaut - Etape 1 - A&H





L'étanchéité est ensuite assurée par une feuille en matériau synthétique qui recouvre la chape ainsi que les murs de la douche. Une colle à carrelage est appliquée par dessus, elle recevra le revêtement choisi pour la douche.
Le caniveau, alternative certes plus chère à la bonde centrale, ne nécessite qu’une ou deux pentes ce qui facilite le carrelage de la chape. 

Schéma douche à l'italienne ou douche sans ressaut - Etape 2 - A&H

 

Quelques conseils à retenir pour réussir votre douche à l'italienne


Il est indispensable de prêter attention à l’évacuation de l’eau ainsi qu’à la bonne étanchéité de l’ensemble de l’installation. Voici quelques conseils pour éviter tout désagrément : la canalisation doit respecter une pente de 1 à 3 cm par mètre selon le débit d’eau pour un bon écoulement et avoir un diamètre d’au moins 50 mm.
Le diamètre de la bonde d’évacuation ne doit pas être inférieur à 90 mm.
 
Par ailleurs, certains d’entre vous n’auront pas la possibilité de faire creuser le sol de leur salle de bain.
Il existe alors une alternative qui consiste à poser un receveur prêt à carreler sur le sol, légèrement rehaussé.
Il sera ensuite recouvert du même revêtement que l’ensemble de votre salle de bain de façon à éliminer visuellement la petite différence de niveau entre le sol de la salle de bain et celui de la douche.
Cette petite marche constitue la seule différence notable avec une « vraie » douche à l’italienne. Cette solution présente l’avantage de travaux moins conséquents.

Quels professionnels sont habilités à poser une douche à l’italienne ?


Enfin, la pose d’une douche à l’italienne n’étant pas sans risque d’inondation, il est fortement recommandé de s’orienter vers un professionnel compétent pour ce genre de travaux.
Que ce soit pour l’un ou l’autre des deux cas exposés, les conseils d’un architecte, architecte d'intérieur ou décorateur vous seront utiles pour choisir les dimensions et forme adaptées à votre salle de bain, ainsi que les matériaux et couleurs de votre douche à l’italienne.
Pour la mise en œuvre de la douche sans ressaut, vous vous tournerez vers le savoir-faire d’un carreleur et d’un plombier.
 
Trouver un professionnel
Vous aimerez peut-être...
Architecte d'intérieur - Décorateur

Interieur Lab

Architecte d'intérieur - Décorateur

Dom Palatchi

Architecte d'intérieur - Décorateur

Nathalie Vingot-Mei