En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
poele cheminee - poele dans cheminée - Arch & Home
Confort - Economies d'énergie

Comment choisir son poele a bois ?

Que vous recherchiez un moyen de compléter le chauffage de votre appartement, ou que vous réfléchissiez à un système de chauffage principal dans le cadre d'une construction ou d'une rénovation, le poele à bois est une solution qui présente de nombreux avantages : son rendement très élevé (de 70 à 95%) en fait une installation peu énergivore qui peut dans certains cas donner accès à des réductions d'impôts. Son combustible, le bois, reste un matériau peu onéreux et renouvelable. Comment choisir son poele à bois ? Cet article vous donne les clés.

Barbara Leclercq

Publié en 2018 • Crédit Photo: Mark Ashbee - GAP

Comment choisir son poele a bois fonctionnant avec des buches ?


Le poêle à bois qui fonctionne avec des bûches est celui que l'on choisira pour gouter au plaisir du repos au coin du feu.
Le fonctionnement à partir de bûches, qui permet de contempler les flammes et de faire son feu soi-même, est aussi ce qui limitera les performances de l'appareil : la nécessité de remettre des bûches toutes les deux à quatre heures en fait une installation d'appoint, à utiliser en complément d'une source de chaleur plus globale comme des radiateurs ou un plancher chauffant.
Pour choisir un poele à bois plus performant, privilégiez la fonte qui dispose d'une inertie nettement plus importante que l'acier.  Vous pourrez cependant préférer l'acier si vous avez besoin de chauffer rapidement, par exemple au réveil, ou si vous souhaitez opter pour un design très épuré de votre poele. 
Dans tous les cas, soyez attentif à son classement par l'étiquette-énergie, qui indique son niveau de performance de G (très énergivore) à A++ (très performent). 

Comment choisir son poele a bois fonctionnant avec des granulés ?


Le poêle à bois qui fonctionne avec des granulés est choisi par ceux qui privilégient l'efficacité. Cet appareil offre plusieurs avantages :
 
• son autonomie est de plusieurs jours, car le système des granulés (sorte de concentré de copeaux de bois, stockés dans l'appareil), permet une auto-alimentation et une régulation thermostatique du poêle. Certains modèles sont aujourd'hui compatibles avec une gestion domotique de l'habitat.

• il peut donc être choisi comme système de chauffage principal de l'habitat. Dans ce cas, il nécessitera cependant certains travaux préalables : un réseau de canalisations sera crée pour faire circuler l'air chaud dans toute la maison. Soyez alors attentif au niveau sonore de l'appareil, qui utilise un système de ventilation pour propulser l'air. Pour des travaux moins conséquents et un résultat équivalent, vous pourrez également coupler certains poêles à granulés avec un chauffage par le sol ou un système de radiateurs alimentés par eau chaude.

 

Choisir l'emplacement de son poêle à bois en fonction des contraintes techniques


L'idéal est de disposer dans votre logement d'un conduit de fumée préexistant, comme par exemple celui d'une cheminée, ce qui ne signifie pas pour autant que celui-ci sera utilisable d'emblée. Votre installateur vérifiera si le conduit répond aux normes en vigueur (Norme NF DTU 24.1, disponible sur le site de l'AFNOR), et préconisera le cas échéant des travaux de mise en conformité, comme par exemple le tubage de celui-ci.
 
Si vous ne disposez pas de conduit de fumée, celui-ci sera à créer. S'il peut s'avérer plus facile de créer un conduit à proximité d'un mur extérieur, n'oubliez pas l'objectif principal de votre installation : chauffer votre habitat, le plus uniformément possible. Ainsi, si vous en avez la possibilité, privilégiez un emplacement central pour votre poêle.
 
Votre poele à bois aura également besoin d'une arrivée d'air, qui peut être fournie par une VMC, ainsi que d'un accès à l'électricité pour les modèles à granulés.
 
Les matériaux combustibles de la pièce doivent se situer à plus de 50 cm du poêle, et surtout du conduit d'évacuation, pour éviter tout risque d'embrasement.
Enfin, cela peut paraitre trivial, mais pensez à vérifier que votre plancher peut supporter le poids d'un poêle. Les modèles en fonte, par exemple, dépassent fréquemment les 100 kg.
 

Poser une question Rechercher un professionnel
Plus de Conseils
Isolation de toiture - Arch and Home Confort - Economies d'énergie

Comment améliorer l’isolation de toiture

Bien choisir son chauffage - Arch & Home Bien choisir ses Installations

Comment bien choisir son chauffage

Choix peintures maison couleurs déco - Arch and Home Bien choisir ses Installations

Bien choisir les peintures de sa maison