En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Bien choisir ses Installations

L' ilot de cuisine, mode d'emploi

Synonyme de bonheurs partagés, la cuisine a tendance à devenir le centre de nos maisons. Alors pourquoi ne pas y aménager un ilot de cuisine ? Si vous voulez sauter le pas, cet article vous donne les clés d'un aménagement d'ilot réussi.
 

Xaviez — Fabriquant - Agenceur - Menuisier - Ebeniste

Publié en 2016 • Crédit Photo: Dauby

Choisir parmi les trois types d'ilot de cuisine

Il existe trois types d'ilot :
 
l'ilot de cuisine plan de travail : il ne contient pas de gros électroménager, mais permet une surface de plan de travail plus confortable, et orientée sur le centre de la maison. C'est l'ilot central le plus facile à installer, car il ne génère pas de contraintes techniques.

• l'ilot de cuisine lavage : il abrite un lave-vaisselle et/ou un évier. Il sera donc installé sur un espace permettant les arrivées d'eau.

l'ilot de cuisson : il accueille des plaques de cuisson ou idéalement un fourneau.  L'installation électrique sera facile à mettre en oeuvre ; pour le gaz, on se tournera vers un installateur agréé.
Qui dit cuisson dit fumées, et il faudra alors choisir un système d'extraction d'air. Deux cas sont envisageables : soit on aura la possibilité d'évacuer l'air vers l'extérieur (maison, immeuble moderne), soit on sera contraint de le recycler (copropriété, maisons à haute qualité environnementale).
Pour préserver la convivialité tant recherchée, on essaiera d'installer le moteur de la hotte dans une pièce voisine (buanderie, arrière-cuisine, salle de bain...) de façon à préserver une bonne insonorisation.

Pallier les contraintes techniques de l'ilot de cuisine

La première contrainte sera celle de la surface de la pièce : en effet, inutile d'aménager un ilot de cuisine dans une pièce faisant moins de 3,20 m de largeur. Vous seriez amené à devoir choisir entre l'ilot et le linéaire mural adjacent, car l'espace de passage nécessaire entre ces deux éléments se situe entre 90 cm et 1m20.
Si vous disposez de la surface nécessaire, il faudra ensuite déterminer par quels moyens faire arriver (et surtout repartir) l'eau sur votre ilot de cuisine. L'idéal sera de disposer d'une pièce en dessous de la cuisine qui pourra recevoir les tuyauteries (on songe par exemple à une cave ou un vide sanitaire). Cela permettra de pallier la contrainte de dénivelé et surtout de vous permettre de préserver votre carrelage de cuisine.
Enfin, ne pas hésiter à concevoir un ilot de cuisine suffisamment haut : 90 cm vous permettra de cuisiner debout, face à vos invités, confortablement assis sur des tabourets de bar, idéalement étudiés pour se marier au mieux avec votre ilot.

Xaviez

À propos de l’auteur

Poser une question Rechercher un professionel
Plus de Conseils
Concevoir sa cuisine haut de gamme - Arch and Home Construction - Installation

Concevoir sa cuisine

Installer une véranda - arch and home Bien choisir ses Installations

Installer une véranda

Faire pousser ses fruits et légumes en ville - Arch and Home Jardin - Végétal

Faire pousser ses fruits et légumes en ville