En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Rénovation - Amélioration de l'Habitat

Aménager votre sous pente efficacement

Casse-tête de l'aménagement ou challenge d'architecture d'intérieur, la sous-pente est un enjeu récurrent de l'optimisation de l'habitat. Votre architecte d'intérieur sera le plus à même de vous conseiller dans la conception ou la rénovation de cet espace. Mais avant cela, découvrez dans cet article les enjeux principaux de ce type de projet. 

Pauline Bohn — Architecte

Publié en 2017 • Crédit Photo: Cédric Corroy

Pourquoi aménager votre sous-pente ?

Non aménagée, la sous-pente est un espace perdu à bien des égards.
D'abord, d'un point de vue patrimonial : en dessous d'1,80 mètre de hauteur sous plafond, l'espace ne sera pas compté dans le métrage défini par les critères de la loi Carrez (décret d'application n°97-532 du 23 mai 1997), et, non optimisé, pourrait contribuer à minorer la valeur du bien.
Plus encore, la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 interdit la location d'un logement comportant moins de 9 m2 au sol d'un hauteur sous plafond supérieure ou égale à 2,20 m.  Il faudra donc optimiser intelligemment les rangements dans les petits espaces.
Enfin, d'un point de vue purement pratique, un espace en sous-pente non aménagé s'avère difficile à entretenir, à décorer et surtout risque d'occasionner des chocs.
L'objectif sera donc de transformer cette contrainte de conception en opportunité.

Avant d'aménager votre sous-pente, bien choisir sa fonction

Bien entendu, l'aménagement de votre sous-pente dépendra de sa future fonction.
L'accès à l'espace sera un élément déterminant : il serait mal venu d'y aménager une pièce où on reçoit, ou bien une pièce où l'on stocke (cuisine, salle à manger...).
En revanche, un salon de lecture, un bureau ou une suite parentale avec salle de bains y trouveront tout leur intérêt : un espace retiré et calme.
Le choix de la fonction déterminera également un élément important : la nécessité ou non de cloisonner l'espace.

La clé pour bien aménager votre sous-pente : respecter l'espace d'origine

Les espaces en sous-pente sont des lieux de caractère. Les cloisonner de façon classique supprimerait la perspective qu'ils offrent au regard. Il faudra donc trouver des moyens de créer uniquement les cloisonnements nécessaires, sans rompre avec la dynamique de structuration de l'espace.
Observer vos espaces en sous-pentes : les poutres qui soutiennent la toiture sont généralement visibles. Elles s'organisent souvent autour d'un ou plusieurs axes hauts et principaux, qui portent les faitages du toit. Elles se retrouvent également sur des axes latéraux, plus courts et plus bas de plafond.
Vos cloisonnements devront se positionnent dans l'axe vertical formé par une ou plusieurs de ces séparations, sans toutefois fractionner les volumes qui présentent une hauteur maximale.

Les astuces qui vous permettront de mieux aménager votre sous-pente

Une salle de bains ouverte permettra d'éviter un cloisonnement. Elle pourra être délimitée par un sol différent, par exemple carrelé dans l'esprit d'un tapis. Le choix d'une baignoire permettra d'utiliser un espace dont la hauteur sous plafond est un peu réduite.
Une bibliothèque pourra être installée le long d'un faitage : conçue à la manière d'un claustra ajouré, elle laissera le regard fuir le plus loin possible.
Une chambre d'enfant, ou un bureau que l'on souhaitera calme, imposeront un cloisonnement : une verrière d'intérieur permettra d'arrêter le son sans bloquer la perspective ni la lumière.
Les espaces les plus bas de plafond de vos combles seront aménagés en rangement : équipés de tiroirs sur mesure, ils permettront d'optimiser l'accessibilité aux objets et aux linges qui y seront placés. 
Enfin, pensez à bien prévoir l'éclairage : un luminaire suspendu s'intégrera mal dans un espace en sous-pente. Prévoyez un éclairage discret, qui pourra être dissimulé dans les arêtes des poutres, par exemple.
 

Pauline Bohn

À propos de l’auteur

Poser une question Rechercher un professionel
Plus de Conseils
Agrandir sa maison - Arch and Home

Agrandir sa maison : dans quelles conditions ?

Rénovation - Amélioration de l'Habitat
améliorer l'insonorisation - arch and home

Améliorer l'insonorisation de sa maison ou de son appartement

Confort - Economies d'énergie
Amenager un sous-sol - comment et pour quoi faire - Arch & Home

Aménager un sous-sol, comment et pour quoi faire

Rénovation - Amélioration de l'Habitat