En continuant à naviguer sur Arch & Home, vous acceptez l'utilisation des cookies, afin de nous permettre de réaliser des statistiques d'audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus
Sécurité - Salubrité

Installer un garde-corps : réglementation et esthétique

Installer un garde-corps est un acte courant dans l’aménagement, que ce soit pour une terrasse, une mezzanine, une passerelle ou encore un escalier.  Quelles sont les règles de sécurité à respecter ? Et comment en faire cependant un élément décoratif pour votre intérieur ?
Retrouvez dans cet article les principaux conseils afin de bien choisir votre garde-corps.  

Clémence Besson — Architecte

Dernière mise à jour le 09/09/2019 • Crédit Photo: Bruno Boigontier

Installer un garde-corps en tenant compte des normes de sécurité, très strictes


Le garde-corps est obligatoire lorsque la hauteur de chute dépasse un mètre. Ses dimensions sont régies par la norme NF P01-012.
C'est au professionnel réalisant l'ouvrage de veiller à respecter les règles de sécurité. Mais avoir une vision des contraintes vous permettra d'imaginer votre projet.

Voici donc les principales règles :
 
• S'il existe une surface qui permet de poser les pieds sous le garde-corps, autre que le sol en lui-même comme une partie pleine sur lequel le garde corps est posé, ou la lisse basse d'un barreaudage, elle doit être située à moins 45 cm au-dessus du sol pour ne pas pouvoir servir d'échelle.

• La hauteur du garde-corps va dépendre de son épaisseur : si elle est de moins de 20 cm, sa hauteur doit être de 1 m. Ensuite, la hauteur du garde-corps minimale sera dégressive jusqu'à n'être que de 80 cm pour une épaisseur de 50 cm.
 
• D'autres dimensions que la hauteur du garde-corps sont à prendre en considération :

Pour un garde-corps à barreaudage vertical, la distance entre chaque barreau ne peut être supérieure à 11 cm.
Pour un garde-corps à barreaudage horizontal, le vide créé entre chaque barreau ne doit pas être supérieur à un rectangle de 25 cm par 11 cm.

Installer un garde-corps qui reste esthétique : de nombreuses possibilités.


Le respect des normes peut parfois brider la créativité, mais beaucoup de possibilités restent envisageables pour installer un garde-corps esthétique.

Le garde-corps même devenir un élément fort de votre intérieur. Un garde-corps d'escalier, par exemple, peut être travaillé avec un parti-pris, surtout si celui-ci est un élément central de votre maison. 

Un garde-corps peut également être pratique. Avec des rangements intégrés, des niches abritant des éléments de décoration, une banquette d'assise, ou un coin bureau... Il pourra compléter la fonction dévolue à la pièce.
Pour cela, le garde-corps sera plein et épais. Le matériau le plus courant pour réaliser ce type d'ouvrage est le bois. Mais l'utilisation du métal, du plâtre ou encore de la maçonnerie, est également intéressante.
 
Si vous souhaitez un garde-corps tout en transparence qui laisse passer la lumière et la vue, pour un espace en second jour par exemple, optez pour un garde-corps à barreaudage en bois ou en métal, ou encore un garde-corps en verre. Malgré la hauteur du garde-corps, sa présence restera discrète et laissera passer la lumière.

Faites installer votre garde-corps par un professionnel compétent


Le choix du professionnel qui vous accompagnera est important, notamment à cause des questions de sécurité.
 
Si vous optez pour un garde-corps ayant des fonctions, comme des rangements, il est utile de faire appel à un décorateur ou un architecte d'intérieur, ou bien directement à un fabriquant. Ce professionnel vous permettra de dessiner un bel objet, unique, pensé dans ses fonctions, ses matières et sa forme. Il choisira avec vous les entreprises qui réaliseront l'ouvrage et veillera au bon déroulement du chantier.
 
Si vous optez pour un garde-corps plus aéré, en métal par exemple, un ferronnier ou un serrurier d'Art pourront vous dessiner une pièce travaillée et unique. 

 

Poser une question Rechercher un professionnel
Plus de Conseils
permis de construire ou déclaration préalable de travaux - Arch and Home Réglementation

Permis de construire ou déclaration préalable de travaux ?

Comment aménager les combles - Arch and Home Rénovation - Amélioration de l'Habitat

Comment aménager des combles ?

Agrandir sa maison - Arch and Home Rénovation - Amélioration de l'Habitat

Agrandir sa maison : dans quelles conditions ?